Connaissez-vous les 10 signaux d'alarme du cancer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Connaissez-vous les 10 signaux d'alarme du cancer ?

Message  CloF le Ven 20 Jan - 17:22

Les signaux d'alarme du cancer sont très méconnus des Belges. C'est ce qu'il ressort d'une enquête réalisée à la demande de la Fondation contre le Cancer. De mémoire, les répondants ne pouvaient citer que 2 des 10 principaux signaux d'alarme.

La fatigue, les nodules et la perte de poids se sont avérés être les plus connus. Il est donc grand temps d'ancrer ces connaissances dans votre mémoire. A cet effet, la Fondation contre le Cancer lance la campagne "Ecoutez ce que dit votre corps".
Les signaux d'alarme

enrouement ou toux persistant(e) (principalement chez les (anciens) fumeurs)
difficultés à avaler
modification du transit intestinal (diarrhée, constipation persistante ou une alternance des deux)
problèmes pour uriner chez les hommes
perte de poids, fatigue ou fièvre persistante sans raison
perte de sang anormale
une grosseur ou un gonflement
une modification subite de la poitrine : rétraction de la peau, rougeur,…
modification ou apparition d'une tache pigmentée sur la peau
une blessure tenace

Vous reconnaissez l'un de ces signaux ? Pas de panique. Ces symptômes ne signifient pas nécessairement que vous êtes atteint d'un cancer. Le mieux à faire est de consulter votre médecin à temps. En effet, il est le seul à pouvoir dire si l'anomalie est due à un cancer ou non.

Source : Mutuelle Euromut

CloF
Modérateur

Nombre de messages : 1257
Pays : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous les 10 signaux d'alarme du cancer ?

Message  CloF le Ven 20 Jan - 17:33

Signaux d'alarme des cancers du sein

Le cancer du sein fait régulièrement l'objet de campagnes de dépistage. Il est pourtant utile de rappeler en détail ses signaux d'alarme. Si vous constatez une ou plusieurs de ces anomalies, ne paniquez pas pour autant. Ils ne signifient pas automatiquement la présence d’un cancer, mais ne doivent pas être négligés.
Rendez-vous chez votre médecin pour un examen si vous repérez les modifications suivantes :

une boule ou une grosseur inhabituelle dans un sein
une rétraction de la peau
une modification ou anomalie de la forme du sein
une anomalie au niveau du mamelon (eczéma, rétraction, écoulement)
une modification de la coloration de la peau
un gonflement des ganglions dans les régions périphériques à la poitrine (aisselles, clavicules)
des douleurs inhabituelles

La meilleure réaction : se rendre à temps chez son médecin

Des anomalies répétées ou persistantes, même autres que celles reprises dans cette liste, justifient la consultation de son médecin. Il est le seul à pouvoir déterminer, par des examens appropriés, si elles sont dues à un cancer. Si nécessaire, il vous dirigera vers un spécialiste pour un suivi complémentaire.

Vous augmentez ainsi vos chances de découvrir plus rapidement un éventuel cancer, ce qui permet, le cas échéant, un traitement moins agressif et peut augmenter les chances de guérison.

source : http://www.signauxdalarme.be/cancer-sein.html fondation contre le cancer

CloF
Modérateur

Nombre de messages : 1257
Pays : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous les 10 signaux d'alarme du cancer ?

Message  CloF le Ven 20 Jan - 17:35

Signaux d'alarme des cancers de la prostate

Un cancer de la prostate peut passer complètement inaperçu pendant de nombreuses années. La tumeur doit avoir atteint un volume important pour se manifester par des symptômes tels que :

un jet d'urine qui perd de sa force
des mictions (fait d'uriner) plus fréquentes, même durant la nuit
une sensation de douleur ou de brûlure lors de la miction
des urines troubles ou contenant du sang

Si une tumeur maligne est présente et qu'elle s'est étendue aux organes voisins, elle peut s'accompagner d'autres symptômes :

douleurs diffuses dans le bas-ventre ou le bas du dos
irritation du rectum
en cas d'envahissement lymphatique, apparition d'un œdème (gonflement) au niveau d'une jambe ou de la verge

Inutile de paniquer si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes. Les perturbations urinaires, par exemple, sont fréquentes, surtout chez les hommes âgés. Mais elles peuvent être causées par des problèmes n'ayant rien à voir avec un cancer.
La meilleure réaction : se rendre à temps chez son médecin

Des anomalies répétées ou persistantes, même autres que celles reprises dans cette liste, justifient la consultation de son médecin. Il est le seul à pouvoir déterminer, par des examens appropriés, si elles sont dues à un cancer. Si nécessaire, il vous dirigera vers un spécialiste pour un suivi complémentaire.

Vous augmentez ainsi vos chances de découvrir plus rapidement un éventuel cancer, ce qui permet, le cas échéant, un traitement moins agressif et peut augmenter les chances de guérison.
Plus d'informations ?

Consultez le site de la Fondation contre le Cancer ou téléchargez la brochure concernant les cancers de la prostate.

CloF
Modérateur

Nombre de messages : 1257
Pays : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous les 10 signaux d'alarme du cancer ?

Message  CloF le Ven 20 Jan - 17:36

Signaux d'alarme des cancers du poumon

Les cancers du poumon peuvent s'accompagner d'un grand nombre de symptômes différents. Ces symptômes ne sont cependant pas spécifiques à ces cancers, mais n'hésitez jamais à rendre visite à votre médecin s'ils apparaissent. Ils deviennent significatifs si ils sont persistants (plus de 2 semaines) ou répétés.
Voici les symptômes constatés dans 60 à 70% des cas :

modification de la toux, accompagnée ou non de crachats striés de sang
infections pulmonaires à répétition
apparition d’un essoufflement, d'un enrouement de la voix ou de douleurs thoraciques
altération de l’état général (fatigue, amaigrissement, fièvre chronique)
gonflement des ganglions à la base du cou ou gonflement du visage et du cou

La nature des symptômes et leur plus ou moins grande rapidité d’apparition varient en fonction de la localisation de la tumeur à l’intérieur du poumon. Un cancer situé sur une grosse bronche a tendance à se manifester plus vite qu’une tumeur installée sur une bronchiole périphérique. La nature de la tumeur et son volume, ainsi que la présence éventuelle de métastases, influencent également les symptômes.
La meilleure réaction : se rendre à temps chez son médecin

Des anomalies répétées ou persistantes, même autres que celles reprises dans cette liste, justifient la consultation de son médecin. Il est le seul à pouvoir déterminer, par des examens appropriés, si elles sont dues à un cancer. Si nécessaire, il vous dirigera vers un spécialiste pour un suivi complémentaire.

Vous augmentez ainsi vos chances de découvrir plus rapidement un éventuel cancer, ce qui permet, le cas échéant, un traitement moins agressif et peut augmenter les chances de guérison.
Plus d'informations ?

Consultez le site de la Fondation contre le Cancer ou téléchargez la brochure concernant les cancers du poumon.

CloF
Modérateur

Nombre de messages : 1257
Pays : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous les 10 signaux d'alarme du cancer ?

Message  CloF le Ven 20 Jan - 17:36

Signaux d'alarme des cancers du côlon

Les cancers du côlon peuvent s'accompagner d'un grand nombre de symptômes, qui ne sont toutefois pas spécifiques à cette maladie. Ils justifient néanmoins une visite chez le médecin. La nature des symptômes et leur rapidité d'apparition varient en fonction de la localisation de la tumeur à l'intérieur du gros intestin. Pour être significatifs, les symptômes doivent être persistants (plus de 2 semaines) ou répétés.
Les cancers situés sur la partie terminale de l'intestin (sigmoïde et rectum) peuvent s'accompagner de :

pertes de sang par l'anus, de traces de sang dans les selles ou sur le papier WC
changements inexpliqués et persistants du rythme des selles (constipation, diarrhée, ou alternance des deux), des faux besoins ou une diminution du calibre des selles

Les tumeurs situées plus haut dans l'intestin (côlon ascendant) peuvent passer longtemps inaperçues. Elles s'accompagnent de :

fatigue (souvent liée à l'anémie causée par les pertes chroniques de sang au niveau de la tumeur)
amaigrissement inexpliqué
maux de ventre persistants (souvent sous forme de crampes intermittentes)

La meilleure réaction : se rendre à temps chez son médecin

Des anomalies répétées ou persistantes, même autres que celles reprises dans cette liste, justifient la consultation de son médecin. Il est le seul à pouvoir déterminer, par des examens appropriés, si elles sont dues à un cancer. Si nécessaire, il vous dirigera vers un spécialiste pour un suivi complémentaire.

Vous augmentez ainsi vos chances de découvrir plus rapidement un éventuel cancer, ce qui permet, le cas échéant, un traitement moins agressif et peut augmenter les chances de guérison.
Plus d'informations ?

Consultez le site de la Fondation contre le Cancer ou téléchargez la brochure concernant les cancers du côlon.

CloF
Modérateur

Nombre de messages : 1257
Pays : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous les 10 signaux d'alarme du cancer ?

Message  CloF le Ven 20 Jan - 17:37

Signaux d'alarme des cancers de la peau

Les signaux d'alarme liés aux cancers de la peau sont sans doute les plus simples à détecter. Les cancers de la peau présentent cependant une grande diversité et leurs symptômes varient donc également. Ils se présentent cependant tous sous forme de lésions cutanées. Une visite chez le médecin s'impose si une telle lésion ne guérit pas après un mois. Il ne faut cependant pas paniquer à la moindre petite tache, seul un médecin expérimenté est à même de faire la différence entre une anomalie banale et une lésion cancéreuse.

Lorsque l'on parle de cancers de la peau, il faut faire la distinction entre les carcinomes de la peau et les mélanomes.

Les carcinomes de la peau se développent à partir des cellules "classiques" de la peau. Soit dans la couche basale, on parle alors de carcinomes baso-cellulaires; soit à partir de cellules plus superficielles, on parle alors de carcinomes spino-cellulaires. Les carcinomes sont les cancers de la peau les plus fréquents, mais également les plus faciles à guérir.
Les signaux d'alarme sont les suivants :
Pour les carcinomes baso-cellulaires :

bouton d'aspect luisant grossissant lentement, dont la couleur varie du blanc ou rouge, ou même à des nuances de brun pour les personnes ayant des cheveux foncés
petite blessure indolore ne guérissant pas, parfois entourée d'un petit bourrelet de chair
petite zone blanchâtre, semblable à une cicatrice, s'agrandissant progressivement

Pour les carcinomes spino-cellulaires :

croûte bourgeonnante pouvant finir par saigner

Les mélanomes apparaissent au départ des mélanocytes, les cellules pigmentaires de la peau. Elles sont généralement réparties dans toute la peau, mais peuvent également être réunies en petits amas et former des taches pigmentées telles que les grains de beauté.
C'est d'ailleurs au niveau des grains de beauté qu'on peut détecter les signaux d'alarmes suivants :

augmentation irrégulière de taille et/ou d'épaisseur
modification de couleur
modification du contour
la limite entre le grain de beauté et la peau devient irrégulière en un ou plusieurs endroits
démangeaisons
apparition d'une nouvelle tache pigmentée
plus tard dans le développement, des saignements peuvent se produire ainsi que la formation d'une blessure avec une croûte

La meilleure réaction : se rendre à temps chez son médecin

Des anomalies répétées ou persistantes, même autres que celles reprises dans cette liste, justifient la consultation de son médecin. Il est le seul à pouvoir déterminer, par des examens appropriés, si elles sont dues à un cancer. Si nécessaire, il vous dirigera vers un spécialiste pour un suivi complémentaire.

Vous augmentez ainsi vos chances de découvrir plus rapidement un éventuel cancer, ce qui permet, le cas échéant, un traitement moins agressif et peut augmenter les chances de guérison.
Plus d'informations ?

Consultez le site de la Fondation contre le Cancer ou téléchargez le dépliant 'cancers de la peau' ou les brochures consacrées spécifiquement aux mélanomes et aux non-mélanomes.

CloF
Modérateur

Nombre de messages : 1257
Pays : Belgique
Date d'inscription : 09/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous les 10 signaux d'alarme du cancer ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum